IstanbulStreet PhotographyRegenschirmverkäufer an Straßenecke

La mission quotidienne d’avoir gagné assez le soir, de payer son loyer et de pouvoir conjurer un repas chaud. C’est exactement l’un des problèmes auxquels l’homme au centre de l’image doit faire face chaque jour. Sur sa tête se trouve un petit parapluie, symbole de son entreprise. Juste devant lui, il présente son offre, essaie de nous convaincre avec les différentes variantes.

Lui-même s’assoit devant un grand mur, d’une manière ou d’une autre en harmonie avec l’environnement. Mais le parapluie coloré sur la tête du dealer ne correspond pas à son apparence. Il semble épuisé, surmené et démotivé pour continuer son entreprise. Mais c’est exactement la vie quotidienne de nombreux vendeurs ambulants ici à Istanbul, qui doivent vivre de petites échoppes et n’ont guère le choix. Les yeux de l’homme se tournent vers la clientèle, vers la seule pulsion de la vie quotidienne, vers le va-et-vient entre la conversation et la vente.

Ce n’est vraiment pas une vie facile, même si cela ressemble habituellement à du harcèlement. La tentative quotidienne de convaincre de nouveaux clients et de vendre les parapentes à profit. Il n’est pas clair à quoi ou à qui l’homme pense. Mais son regard montre que plus que la façade, plus qu’un seul parapluie se tient derrière lui et ses pensées.